Un nouveau dé vient de s'ajouter à la collection
Dé de Villers Bretonneux (Somme)

IMG_2686

IMG_2687

 

 

Le Coquelicot : C’est une fleur sauvage qui se plaît dans les sols crayeux, tels que les sols de la Picardie. Étant donné que pendant la guerre 14 - 18, les cultures ont été abandonnées sur la largeur du front, le coquelicot s’est répandu sur toute la région picarde et en particulier la Somme. La légende veut que le coquelicot ait pris sa couleur rouge sur un champ de bataille ravagé par Gengis KHAN. C’est en 1915, pendant la seconde bataille d’Ypres, que le médecin-colonel canadien MAC RAE compose le fameux poème "In Flanders Fields" citant déjà le petit pavot rouge comme fleur du souvenir. Le coquelicot devient vite un symbole pour les morts de la guerre et leur vente permet de soutenir financièrement les anciens combattants et leur famille. La Royal British Legion, association d’anciens combattants, reprend cette idée. C’est d’ailleurs dans une usine gérée par la Légion, à Richmond, employant d’anciens militaires et des invalides, que sont fabriqués chaque année 40 millions de coquelicots, 88 000 couronnes et 350 000 croix. On aperçoit ces symboles au pied des monuments britanniques ou des stèles des cimetières de la Commission des Sépultures de Guerre du Commonwealth. Le coquelicot est présent dans l’emblème de l’Historial, et on le retrouve à l’entrée des villes ou des villages du département cités dans la brochure du circuit du souvenir, éditée par le comité départemental du tourisme.

coquelicot

 

Merci pour vos visites et commentaires